Project Description

Gaëlle Israéliévitch – Violon

Gaëlle Israëliévitch a débuté le violon à l’âge de huit ans à Paris avec Geneviève Lorrain-Cerf. A quinze ans, elle rencontre Gérard Jarry qui lui apporte l’autonomie musicale jusqu’au CNSM de Paris où elle obtient les prix de violon et de musique de chambre, respectivement dans les classes de Michèle Auclair et Christian Ivaldi. Elle reçut également les conseils de Marie-Claude Theuveny, Jean Hubeau, Régis Pasquier,… Attirée par la musique symphonique, Gaëlle Israëliévitch a joué sous la direction de nombreux chefs d’orchestre : Pierre Boulez, Emmanuel Krivine, Georges Prêtre, Tibor Varga, Marek Janowski, pour les personnalités musicales les plus marquantes. Entre 1988 et 1989, elle participe à la création de l’Orchestre Symphonique Français sous la direction de Laurent Petitgirard. Depuis l’automne 1989, date de ses débuts à l’Orchestre Régional de Basse-Normandie, son activité principale de violoniste de chambre l’a amenée à côtoyer un large répertoire, allant de Joseph Haydn à Nicolas Bacri dont l’association «Cantus Formus» s’est associé à l’Orchestre Régional de Basse-Normandie afin de faire partager à un large public son goût pour une autre musique d’aujourd’hui, qui, quoique actuelle, ne renie en rien les formes d’écriture classique. Parallèlement à ses activités d’interprète, Gaëlle Israëliévitch a enseigné de 1983 à 1993 au conservatoire municipal du Kremlin-Bicêtre ainsi que dans différents conservatoires de la ville de Paris.