LE SACRE DE MOZART

Mozart écrivit la Messe du Couronnement en 1779 à l’âge de 23 ans, sur une commande de l’Archevêque de Salzbourg Colloredo. Elle connut immédiatement un grand succès. Ce programme prend la forme d’une monographie et donne à entendre deux autres pièces majeures du génial compositeur : l’Exsultate Jubilate, composé alors qu’il n’a que dixsept ans, et sa symphonie n°41 en do majeur dite « Jupiter ». Dernière symphonie composée par Mozart, empreinte d’une grande sérénité et d’un haut pouvoir expressif, ses mouvements riches en surprises semblent tout droit sortis d’un opéra.

Wolfgang-Amadeus MOZART (1756-1791)
Exsultate jubilate K.165
Symphonie n° 41 en do majeur K. 551 dite « Jupiter »
Messe dite du Couronnement en ut majeur K. 317

Anna KASYAN, soprano
Farrah EL DIBANY, alto
Kaëlig BOCHÉ, ténor
Sévag TACHDJIAN, basse
Jean DEROYER, chef d’orchestre
Choeur de chambre de Rouen,
Frédéric PINEAU, chef de choeur
Les musiciens de l’Orchestre Régional de Normandie