Gabriel Fauré, requiem

grand répertoire
2022-2023

L’Orchestre Régional de Normandie et la Maîtrise de Caen s’associent à nouveau pour proposer un programme musical qui met à l’honneur un des compositeurs français les plus importants : Gabriel Fauré. L’histoire de la Messe des pêcheurs de Villerville est attachante : fait rare dans l’histoire de la musique, elle a été écrite en collaboration par deux compositeurs. Gabriel Fauré et André Messager entretenaient des liens d’amitié depuis que le premier avait été brièvement professeur du second. En août 1881, les deux amis sont invités par des mélomanes et amis, Camille et Marie Clerc, qui possèdent une maison à Villerville. Pour honorer leurs hôtes et le village qui les accueillent, les deux compères décident d’écrire une messe pour la fête de l’association des pêcheurs du port. « Mon Requiem, on a dit qu’il n’exprimait pas l’effroi de la mort, quelqu’un l’a appelé une berceuse de la mort. Mais c’est ainsi que je sens la mort : comme une délivrance heureuse, une aspiration au bonheur de l’au-delà, plutôt que comme un passage douloureux. Peut-être ai-je aussi, d’instinct, cherché à sortir du convenu, voilà si longtemps que j’accompagne à l’orgue des services d’enterrement ! J’en ai par-dessus la tête. J’ai voulu faire autre chose ». Cette déclaration faite par Fauré en 1902 définit les intentions du musicien au moment où il entreprenait son Requiem opus 48. On a souvent remarqué que l’œuvre avait été commencée entre la mort de son père (1885) et celle de sa mère (1888). Il est maintenant établi que ces deuils n’ont pas directement inspiré l’œuvre de Fauré qui écrit cette phrase péremptoire : « Mon Requiem a été composé pour rien… pour le plaisir, si j’ose dire ! »

Gabriel Fauré (1845 – 1924)
Messe de pêcheurs

Gabriel Fauré (1845 – 1924)
Requiem

Orchestre Régional de Normandie
Maîtrise de Caen – Olivier Opdebeeck, direction