Nielsen / Mozart

musique instrumentale
2020-2021

Carl Nielsen est le plus connu des compositeurs danois. Véritable figure au Danemark, sa renommée internationale est pourtant moindre que celles des compositeurs nordiques Edvard Grieg ou Jean Sibelius. Véritable virtuose du violon, Carl Nielsen compose ses premières pièces très tôt, alors qu’il n’est encore qu’un enfant, ce qui n’est déjà pas sans rappeler un certain… Mozart, musicien prodige qui écrivit ses premiers menuets à l’âge de quatre ans.

La Petite suite pour orchestre à cordes est le premier véritable succès de Nielsen en qualité de compositeur. Le Concerto pour clarinette est composé en 1928 et dédié à Aage Oxenvad, brillant clarinettiste danois auquel le compositeur a aussi dédié son Quintette à vent. Pour servir cette œuvre, l’Orchestre Régional de Normandie invite le jeune et brillant clarinettiste Florent Pujuila qui sort en 2019 avec La Belle Saison un disque dédié à Brahms.

Le compositeur danois n’a jamais caché sa sincère admiration et son profond respect pour Mozart. Mais son admiration pour son illustre aîné n’empêche pas Nielsen d’exprimer sa personnalité propre dans ses œuvres : c’est le cas notamment de son Concerto pour clarinette qui aujourd’hui encore domine le genre, aux côtés de celui de Mozart justement.

C’est donc tout naturellement qu’une œuvre majeure de Mozart complète ce programme avec l’une de ses plus célèbres symphonies, la quarantième, servie par l’ensemble des musiciens de l’Orchestre dont l’effectif est renforcé pour l’occasion, sous la direction de Jean Deroyer. Cette symphonie, composée en 1788, est l’une des trois dernières du compositeur, écrites alors qu’il vivait à Vienne. Elles constituent l’apogée de l’expression des sentiments, qu’ils soient intimes, pudiques, poétiques ou lyriques et passionnés. Avec majesté et sérénité parfois, Mozart y déploie tout son art.

Carl Nielsen (1865-1931)
Petite Suite op.1

Carl Nielsen(1865-1931)
Concerto pour clarinette op.57

Wolfgang-Amadeus Mozart (1756-1791)
Symphonie n°40 K.550 en sol mineur

Florent Pujuila, clarinette
Jean Deroyer, chef d’orchestre
Orchestre Régional de Normandie

Dans le cadre du Festival Les Boréales 2020 – Le Danemark, le Groenland et les Iles Féroé – du 19 au 28 novembre 2020


plus d’informations