variations symphoniques II

grand répertoire
2022-2023

Pour ce concert anniversaire, l’Orchestre Régional de Normandie et Jean Deroyer proposent un programme mettant à l’honneur les instrumentistes de l’ORN dans des oeuvres au format intimiste. Tel est ainsi le cas de Siegfried Idyll de Richard Wagner, véritable ode à son épouse et à son fils, Siegfried, né un an plus tôt. L’oeuvre convoque un effectif réduit dans lequel les cordes et les bois s’entremêlent ou se relaient dans des thèmes multiples. Le programme se poursuit ensuite avec la Symphonie de chambre nº 1 opus 9 d’Arnold Schönberg. Écrite en 1906, cette pièce marque un véritable tournant dans l’histoire de la musique.
Le compositeur s’inscrit avec cette Symphonie de chambre nº 1 dans « une sorte d’épure qui rassemble les acquis de la période précédente, encore nimbée de post-romantisme, tout en contenant en germe le renouveau « atonal » dont elle constitue en quelque sorte le préambule ». La Symphonie nº 5 de Franz Schubert vient clore ce programme musical. Écrite en 1816 par un jeune Schubert de 19 ans, cette oeuvre remarquable marque elle aussi un tournant dans la carrière de son auteur. La particularité de cette symphonie réside dans son effectif instrumental, semblable aux effectifs pré-romantiques de Mozart, la rendant ainsi intime et proche de la musique de chambre.

Richard Wagner (1813-1883)
Siegfried Idyll, WWV 103

Arnold Schönberg (1874-1951)
Symphonie de chambre nº 1, op.9

Entracte

Franz Schubert (1797-1828)
Symphonie n°5 en si bémol majeur D.485

Jean Deroyer, direction musicale
Orchestre Régional de Normandie